Réfugiés, migrants, mineurs non accompagnés : quels horizons pour l’action sociale ?

Réfugiés, migrants, mineurs non accompagnés : quels horizons pour l’action sociale ?
10 novembre 2019 cemea-na

Les 7 et 8 novembre avait lieu un colloque européen co-organisé par l’IRTS Nouvelle-Aquitaine et les Ceméa Nouvelle-Aquitaine. Vous n’étiez pas là ? Découvrez le discours d’introduction de Charles Reverchon-Billot, directeur régional des Ceméa.

     

Deux jours de regards croisés, de témoignages, de dialogues, de partages d’expériences vont nous nourrir et aborder la question des Réfugiés, migrants, mineurs non accompagnés via le prisme de l’action sociale et de ses transformations.

Les Ceméa considèrent la migration, économique, sociale, écologique, politique comme une opportunité d’enrichissement culturel et agissent en solidarité avec les réfugiés, réaffirmant la dimension hospitalière du continent européen. C’est en ces termes que nous avons interpellé les candidats et candidates aux élections européennes de 2019.

Pour les Ceméa, ce colloque fait écho au parcours de l’association et nous y voyons cinq enjeux principaux

  • Enjeu humanitaire pour lequel les Ceméa ont pris position très tôt notamment au travers de plateformes et réseaux (France Terre d’Asile ou Solidar pour ne citer qu’eux). Philosophiquement et politiquement notre positionnement est clair : nous souhaitons la bienvenue en Europe aux Réfugiés et Migrants !
  • Enjeu de responsabilité : en tant qu’acteurs de la société civile, il est de notre devoir, de notre responsabilité sociale et politique d’agir pour apporter des conditions d’accueil adaptées et dignes. L’Europe doit s’affirmer et s’assumer comme terre d’accueil.
  • Enjeu de citoyenneté, car les multiples processus liés à la mondialisation – qu’ils soient économiques, technologiques, environnementaux ou politiques – transforment progressivement aujourd’hui notre conception du rapport à l’autres et aux droits individuels en France, en Europe et dans le Monde.
  • Enjeu d’accompagnement et de formation, et c’est un des objectifs de ce colloque : nous devons requestionner les métiers, les formations et le sens de l’action des professionnels, tant dans le champ d’intervention du travail social et de la santé mentale que de l’animation socioculturelle.
  • Enjeu de mettre en acte « nos propres politiques inclusives ». Dans ce domaine, les Ceméa s’appuient en France sur des expériences diversifiées, notamment en Pays de la Loire ou en Nouvelle-Aquitaine. Pour en témoigner, notre action se construit auprès de Migrants et de Mineurs non accompagnés avec plusieurs principes, notamment :
    • De ne pas se substituer ou remplacer les associations qui ont déjà des actions dans le domaine ;
    • Coordonner ou prendre part à partenariats multiples ;
    • Accompagner les politiques publiques à travers des propositions concrètes.

Face à ces enjeux, il est nécessaire de développer des actions interculturelles pour faire tomber les barrières des représentations, lutter contre les discriminations mais aussi pour encourager le rapprochement par nos différences et au-delà de nos différences.

Par exemple, aux Ceméa Nouvelle-Aquitaine, nous encourageons l’insertion sociale et professionnelle par la mise en œuvre de parcours artistiques et culturels qui sont des espaces de résilience, de construction du citoyen de demain, de découverte de l’autre et de confiance en soi. C’est ainsi que nous tentons d’apporter notre pierre à l’édifice en direction des réfugiés, migrants et mineurs non accompagnés en lien avec la Direction régionale des affaires culturelles, la Direction départementale de la cohésion sociale, l’Université de Poitiers, le Conseil départemental de la Vienne et de nombreux acteurs associatifs et institutionnels

La pluralité des acteurs et la complémentarité dont nous allons vraisemblablement témoigner lors de ce colloque doivent nous permettre de construire, d’inventer, d’imaginer de dessiner peut-être un autre horizon pour l’action sociale.

Comments (0)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

X